10/11/2010

Le risque de transmission du VIH est plus élevé pendant la grossesse

la grossesse et le vih
Les femmes en Afrique qui sont enceintes, ont un risque plus élevé de contracter le VIH pendant la grossesse si il y a encore des rapports sexuels avec leurs partenaires. Les femmes enceintes ont un risque deux fois plus élevé de transmettre le VIH.

C'est ce que révèle une étude réalisée par l'Université de Nairobi, sur plus de 3300 couples qui ont été diagnostiqués séropositifs. Le nombre de patients infectés inclus 1085 hommes et 2236 femmes.

Selon HealthDay, les recherches ont été menées au Botswana, Kenya, Ouganda, Rwanda, Zamibia, la Tanzanie et l'Afrique du Sud. Dans ses observations sur deux ans, 823 grossesses se produisent par paires.

Cette augmentation produit à la fois du risque de transmission d'homme à femme, ou l'inverse. Toutefois, selon l'étude, l'effet de la transmission des femmes aux hommes est plus puissant et réel.

On peut supposer que cela est lié à des modifications physiologiques et immunologiques chez les femmes pendant la grossesse, qui n'a certainement pas été révélé dans cette étude. Ce qui est clair, le risque accru de VIH n'est pas influencé par la circoncision de l'homme, ni l'utilisation de dispositifs de sécurité pendant les rapports sexuels.

Alors que chez les femmes le risque accru est dû plus à des facteurs liés à la grossesse elle-même. Parmi ceux qui incluent des changements dans le comportement sexuel pendant la grossesse.

Ces résultats seront présentés à la Conférence internationale des microbicides à Pittsburgh.


Rechercher ce blog