01/06/2011

La malbouffe est aussi addictive que l'héroïne

quels sont les dangers de la malbouffe?

Des scientifiques du Scripps Research Institute réclament que la malbouffe est aussi addictive que le tabac et les médicaments. Les aliments gras et sucrés activent les centres du plaisir dans le cerveau, conduisant à la dépendance.

Les chercheurs ont nourri des rats de laboratoire avec des hot-dogs, gâteaux au fromage et bacon. Très vite, les rats ont indiqué des signes de dépendance. Les rats ont perdu le contrôle dans la mesure où ils ont continué de manger, même quand les chercheurs ont essayé de les chasser par la lumière dure et des chocs. Lorsque les rats ont reçu des aliments sains au lieu de la malbouffe, ils ont simplement arrêté de manger.

Les essais ont révélé des changements biochimiques dans les corps des rats, en particulier la hausse des niveaux de dopamine. Des changements similaires ont été observés chez les rats à l'héroïne.

Les scientifiques concluent que la crise actuelle de l’obésité est enracinée dans les mécanismes neurobiologiques. La malbouffe nous fait se comporter comme des toxicomanes.

Rechercher ce blog