17/10/2010

Les jeux vidéo déclenchent un comportement agressif

c'est quoi l'influence des jeux vidéo sur nos comportements?

Les résultats d'une recherche préliminaire indiquent : "Les jeunes hommes qui sont en bonne santé et qui jouent souvent sur des jeux vidéo violents dans une longue période vont connaître des changements dans l'activité cérébrale en corrélation avec un comportement agressif."

Différentes recherches ont cité des liens forts entre l'exposition à la violence dans les jeux vidéo sur le comportement agressif chez les enfants. Cependant, certaines études concluent qu'il n'y a pas de connexion.

Une étude récente a tenté de comparer l'activité cérébrale entre un groupe de 14 hommes âgés de 25 ans qui jouent aux jeux vidéo 5 heures par jour pendant 2 ans, avec un même groupe d'âge de 14 hommes qui n'ont jamais jouer à des jeux vidéo violents.

Tous les répondants ont été invités à répondre aux questions sur les comportements agressifs et les attaques. Ils ont également subi un examen cérébral lorsqu'ils sont détendus et les yeux fermés.

Les résultats ont montré, que les hommes addictifs dans le groupe jeux vidéo ont le meilleur score pour une liste de questions sur les comportements agressifs. Une augmentation de l'activité se produise également dans leur cerveau, en particulier dans certaines parties du cerveau qui sont très actives quand la majorité des autres parties du cerveau sont en repos. Cela montre une diminution de l'activité cognitive lors de repos.

Le cerveau est le centre de paramètres comportementaux, il se compose de nombreux circuits, et implique un certain nombre de domaines qui sont formés par le processus d'apprentissage. Ce changement de comportement dus à l'influence de l'environnement extérieur se fait graduellement.

"Les changements dans le comportement agressif ne veut pas dire que quelqu'un va devenir violent et va tuer les autres personnes. Le fait est que nos capacités mentales seront réduites. L'effet des jeux vidéo est le même que si nous voulons regarder trop la télévision ", a déclaré Donald Hilty, MD, un psychiatre de l'Université de Californie.

Rechercher ce blog