02/02/2011

La rêverie rend la personne malheureuse

les dangers des rêveries sur l'homme

Une personne passe environ la moitié de son temps du travail à rêver pour l'avenir, et la réflexion sur les événements passés. Cependant, les psychologues de l'université de Harvard croient que les rêveries n’interviennent pas seulement à influencer négativement sur le travail mais rendent aussi les gens d’êtres malheureux.

Il s'avère qu'une personne est plus heureuse quand elle vit la vie d’aujourd'hui, et non pas en pensant à une éventuelle position dans le monde. Les experts à travers leur étude ont montré que les gens font des rêveries 46,9% du temps. Et à ce moment nous nous sentons le pire, connaissant la joie minime.

Souvent, les personnes involontairement commencent à rêver en écoutant de la musique, jouer, se reposer, dans le travail ou assis devant l’écran d’ordinateur. Mais la lecture, regarder la télévision et faire des devoirs ont peu d'effet sur l'activité cérébrale. Le plus haut sommet du bonheur arrive à un moment de communication active avec des amis. Cette même théorie explique pourquoi tant de gens préfèrent les sports extrêmes, de s’inscriver dans divers clubs et soirées pour parler à des amis.

Rechercher ce blog