08/09/2011

Maris qui trompent gagnent moins que leurs épouses!

les hommes qui trompent les femmes

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'université Cornell a révélé que les hommes qui gagnent moins en terme de salaire sont enclins à tricher leur épouse. Dans le même temps, les femmes qui trompent ont tendance à occuper des postes élevés au travail et gagnent plus que leurs maris trompés.

Cette tendance financière et morale a été découverte par un groupe d'étudiants et d'éducateurs sous la direction de Christin Munsch, un candidat au doctorat en sociologie à l'université Cornell. Munsch note que, selon les données, plus l'écart dans les salaires est grand, plus il y a les chances que chacun trompe l'autre. Revenu élevé du côté de la femme est une forte motivation pour l'infidélité. Groupe de Christin Munsch croit que les revenus élevés chez le mari ne reflètent pas la tromperie.

L'étude a été menée au cours de la période de six ans - de 2001 à 2007. Neuf mille personnes, âgées entre 17 et 27 ans, y ont participé. L’enquête anonyme a révélé que 7% des hommes participants ont trompé au moins une fois leur partenaire au cours de la période d'étude, y compris ceux qui sont mariés. Dans le même temps, seulement 3% des femmes participantes admis à un comportement similaire. L'analyse des données a montré que dans la plupart des cas les maris qui trompent gagnaient moins que leurs épouses ou leurs partenaires et avaient un statut social inférieur. Plus de 70% des femmes qui ont admis à tromper leurs maris au cours de la période de l'étude gagnent plus que leurs partenaires.

Les auteurs ont noté que l'échantillon était représentatif d'un certain groupe d'âge. Le modèle identifié peut être considéré comme équitable pour les jeunes familles en particulier.


Rechercher ce blog