19/11/2011

Télévision déclenche une dépression, l'exercice rend les gens heureux

la tv et la dépression

La télévision devient une arme puissante pour se débarrasser de l'ennui. Mais, ne jamais faire regarder la télévision comme une routine quotidienne. La raison, selon une étude menée par l'Université de Harvard a récemment déclaré que regarder la télévision trop souvent peut augmenter le risque de dépression.

Les chercheurs ont constaté que l'inactivité peut entraîner une variété de symptômes émotionnels et physiques. Pendant ce temps, l'exercice a un impact positif dans l'amélioration de la confiance en soi, et les niveaux d'endorphines.

Selon une étude publiée au journal américain de l’épidémiologie, les femmes qui s’exercent régulièrement sont moins probables, environ 20 pour cent, de devenir déprimées que ceux qui regardent régulièrement la télévision.

Dans cette étude, près de 50 000 femmes ont été interrogées tous les deux ans, de 1992 à 2006. Les répondants ont enregistré la quantité de temps passé à regarder la télévision chaque semaine, ils ont également répondu à des questions sur combien de fois ils s'exercent en marchant, à vélo, la course et la natation pour les 8 années de recherche.

“Des niveaux élevés d'activité sont associés à un risque inférieur de dépression“, a déclaré le chercheur principal Michel Lucas, selon le Daily Mail.

En même temps, les répondants ont été demandés de signaler tout cas de dépression clinique ou prise de médicaments pour traiter la dépression.

Pendant l'analyse, les chercheurs ont pris en considération les aspects de la santé et mode de vie associé à la dépression, y compris les maladies du poids, le tabagisme et d'autres.

Ces résultats suggèrent que ceux qui s’exercent, 90 minutes ou plus chaque jour, tendent à avoir un faible risque de souffrir de dépression que ceux qui exercent seulement 10 minutes ou moins.

Pendant ce temps, les femmes qui regardent la télévision pendant trois heures ou plus par jour ont une tendance à 13 pour cent plus probable d'être diagnostiquées avec la dépression que celles qui ne font pas.

Cependant, Lucas a ajouté que ce résultat ne prouve pas directement que regarder la télévision et en évitant trop d'exercice conduit à la dépression. Il pourrait y avoir d'autres facteurs impliqués. Dans des études précédentes, il est dit que l'activité physique est associée à un risque plus faible de symptômes dépressifs.

“Ces résultats sont une preuve supplémentaire de l'importance de l'activité pour maintenir la santé du cerveau", a déclaré Gillian Mead, de l’Infirmerie Royale d’Edimbourg.


Rechercher ce blog